Conseils

Bien se préparer avant le grand départ

Elise Perriot, Directrice Qualité & Projet au Collège de Paris, te donne quelques conseils précieux afin de faire les bons choix pour ton expérience à l’étranger.

6 conseils à suivre pour bien se préparer avant le grand départ :

Conseil #1 – Anticiper et réfléchir au budget
Réfléchir en amont, bien avant le départ, aux dépenses quotidiennes sur place (loyer, nourriture, loisirs, etc.), se renseigner sur le coût de la vie, mais aussi le prix de la formation, du visa, des billets d’avion, etc.
Faire le ratio entre le prix de la formation et le coût de la vie sur place. Certaines formations peuvent paraître moins chères, mais leur localisation pour faire que le coût de la vie sur place est élevé. Ce sont des données à prendre en compte pour faire le bon choix.

Conseil #2 – Prendre conscience de l’éloignement
Avoir conscience que plus on va loin, moins on a de chance de voir des membres de sa famille ou des amis venir vous rendre visite sur place. En cas de coup de blues, le retour en France n’est pas toujours simple à organiser. Faire le choix de l’Europe, c’est réduire ces freins. 

Conseil #3 – Eviter de rester entre français
Éviter au maximum de rester avec des français sur place. L’intérêt premier de ton départ est de progresser en langue et c’est en pratiquant que l’on progresse le mieux ! De plus, c’est une opportunité unique de rencontrer des nationalités et des cultures différentes, l’immersion et la découverte ne seront que meilleures ! 

Conseil #4 – Définir un objectif clair de sa mobilité internationale
Lors d’une mobilité internationale via les programmes du Collège de Paris, il est important de définir en amont l’objectif visé, à savoir un double diplôme ou simplement une expérience complémentaire. Ce choix définira ton choix de pays et d’offre formation. Si tu as un bon niveau d’anglais, il est judicieux de viser le double diplôme (niveau d’anglais requis pour suivre les cours). Si c’est, au contraire, pour améliorer ton anglais, alors l’expérience sera différente. Ça peut être les deux aussi. Si tu vises le double diplôme, il faut que le diplôme étranger soit en cohérence avec ta formation en France. 

Conseil #5 – Hébergement sur place 
Les hébergements proposés par les campus sont bien souvent plus chers que les hébergements hors campus. Le conseil : prendre le 1er mois sur le campus, et chercher sur place des appartements ou des chambres par ses propres moyens sur place. La localisation de l’hébergement est également importante. Il faut « ressentir » les quartiers pratiques, qui te plaisent, et ça tu ne pourras le voir qu’une fois sur place.
Ne pas se précipiter avant de s’engager sur un logement. Astuce : pense aux collocations inter-nationalités, ton expérience n’en sera que plus enrichissante ! 

Conseil #6 – Se renseigner sur la culture du pays
Par exemple, la Chine est un pays communiste. Il y a certaines règles à connaître avant comme par exemple la mise en place de couvre-feux sur les campus (et ça, même hors covid !)
Il est important de se renseigner, car ça peut être un choc au début, pour les deux parties. Être surveillé, suivre des règles de vie strictes… Ça peut faire partie de la culture du pays, qu’en tant qu’étranger nous n’avons pas forcément connaissance. Si tu es aventurier et très ouvert : cela ne te poseras peu de problème. En revanche, si tu recherches la liberté et l’autonomie, attention à la destination choisie. C’est un point à réfléchir aussi, au-delà du côté professionnel…